Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

NOTES TECHNIQUES

Dessins

Encres et papiers

Les dessins sont réalisés aux pinceaux, avec des encres de Chine sur des papiers asiatiques très fins.

Marouflage

Le marouflage sur un papier plus épais devient alors indispensable pour une bonne tenue.

En ce qui concerne les kakémonos, ils sont marouflés sur plusieurs couches de papiers pour donner du corps, tout en gardant de la souplesse.

Céramiques

Argiles

La décision de passer en réduction et d’augmenter la température a nécessité l’emploi d’une nouvelle argile ferrugineuse sans craie. En effet le passage de l’oxyde ferrique au ferreux provoque avec la chaux une vitrification excessive accompagnée de formation de bulles.

L’argile utilisée actuellement est composée d’une pâte rouge (type terre de Noron) et de grès de basses températures.

Engobes

Engobes blancs de Bresse et porcelaine (engobe posé au pinceau ou à la louche selon les pièces).

Glaçures

Mélange de fritte alcaline et boracique, kaolin, argile et étain (posé au pinceau).

Décor

Oxydes de cuivre, cobalt, fer et manganèse pour le noir. Le cobalt pour le bleu (en différente dilution). Le cuivre et un peu d’engobe pour le vert.

Le lustre

Le lustre métallique est une invention majeure des artisans musulmans. Il s’agit d’une technique de décor qui permet de faire pénétrer dans la surface d’un verre ou d’une céramique une fine couche de métal, donnant à la pièce des reflets chatoyants.

La cuisson

Biscuit à 940° C. Émail à 1’100° C (contrôlé à la montre et au pyromètre). Réduction dès 900° C en montant en température. Palier terminal de 20 minutes.

eleifend nec Lorem velit, justo sit